Serge Ebersold /Dircom@Sandrine VillainLa chaire Accessibilité associe le langage de l’accessibilité qui s’est progressivement imposée dans les discours politiques, scientifiques et juridiques à un nouvel imaginaire social qui est né des transformations historiques, sociales et culturelles qui se sont dessinées depuis la fin du 20ème siècle. La consécration de la notion d’accessibilité correspond à un nouveau mode d’autoreprésentation de la société à travers lequel celle-ci s’affirme avec ses normes et ses valeurs. En s’universalisant et se diversifiant, le langage de l’accessibilité est devenu une composante des nouvelles figures de la question sociale traversant la société de la connaissance : elle renvoie à de nouvelles conceptions de la citoyenneté, à un nouveau mode de solidarisation des rapports sociaux et à une recomposition de l’action publique.

L’offre de formation et de recherche prend la notion d’accessibilité comme un référentiel conceptuel, méthodologique et pratique à partir duquel il est possible de soutenir l’innovation sociale, technique et économique que portent en elles des pratiques fondées sur l’accessibilisation des environnements sociaux. Les séminaires mettent en débat cette notion qui s’est progressivement imposée dans les discours politiques, scientifiques et juridiques au cours de ces dernières décennies

Elle entend ainsi répondre aux préoccupations des associations, des entreprises, des collectivités locales et territoriales, des musées, des organismes de formation, de santé, etc., et répondre aux besoins de professionnalisation des métiers émergents et des métiers existants au regard des questions de l’accessibilité.

Leçon inaugurale/Dircom Sandrine VillainPar-delà, les dimensions techniques ou règlementaires, elle rapporte la question de l’accessibilité:

  • Aux mutations induites par l’avènement de la société de la connaissance;

  • A une redéfinition des rapports entre l’économique et le social;

  • Aux usages sociaux entourant la question de l’accessibilité, notamment de l’accessibilité universelle;

  • Aux formes d’innovation technique et sociale induites par une approche écologique du handicap;

  • A l’émergence de nouvelles connaissances, savoirs faire et savoirs être;

  • A une redéfinition des enjeux qui entourent l’intervention sociale, le travail d’accompagnement;

  • A l’avènement de nouvelles grilles de lecture de la professionnalité;

  • Aux formes de capitalisations des compétences nécessaires au soutien à l’innovation et à la reconnaissance de ces nouveaux métiers.

La chaire Accessibilité associe pour ce faire de manière pluridisciplinaire des enseignants-chercheurs et des praticiens français et étrangers. Elle propose son savoir-faire et son expertise à des institutions françaises et internationales.